Afric'Impact => Accueil => Dossiers => Dossier 1 => Portraits Officiels

 
Voici ce qu'on peut trouver sur de trés nombreux sites internet, articles de presse, ouvrages touristiques.... Ainsi, dans le guide suisse Olizane de l'année 2000, "Burkina Faso Pays des hommes intègres", on trouve en pages 203 et 204, la description suivante de la troupe Wamdé et de sa directrice Mama KOUYATE :


"
Le wamdé

Dans les rues de Ouagadougou où trop souvent on lutte pour la survie, nombreux sont les enfants qui sont pleins d’espoir, de talent et de détermination.
Moussognouma Kouyaté les a réunis en créant le Wamdé.
Wamdé signifie « calebasse » en mooré. Tout comme la plante à calebasse se répand et envahit le sol, la Culture doit se propager dans le monde. La calebasse, qui sert de récipient, est aussi le symbole de l’accueil et du partage. Elle sert à offrir le zom-kom de bienvenue, le dolo des fêtes. De plus, elle est essentielle pour la fabrication de plusieurs instruments de musique.
Le Wamdé, Le théâtre des Amis réunis, a vu le jour le 8 mars 1988, à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme. Son initiatrice, familièrement appelée Mama Kouyaté, avait déjà derrière elle un long parcours dans le domaine artistique : elle a été tour à tour danseuse dans la Troupe Nationale de la Maison des Jeunes, actrice de cinéma et de théâtre (entre autres dans la pièce Soundjata, présentée en Europe et en Afrique) , animatrice à la télévision burkinabé, réalisatrice de ballet théâtre.
Parallèlement à la conception des spectacles qu’elle présente avec sa troupe au pays ou à l’étranger, Mama Kouyaté se consacre à faire vivre le centre d’accueil, véritable village culturel, situé dans la périphérie de Ouagadougou. Le Wamdé regroupe une quarantaine d’enfants et d’adolescents de 5 à 18 ans, originaires de différentes ethnies : Bambara, Bobo, Dogon, Gourmantché, Gourounsi, Mossi, Peul, Samo, etc. Avec le dynamisme et l’énergie propre à leur jeune âge, ils interprètent les musiques et danses traditionnelles ainsi que des contes et des fables. Lors de tournées à l’étranger, outre leurs prestations sur scène, les enfants animent des ateliers dans les écoles, moments privilégiés d’échanges et de partage.
Le Wamdé sensibilise les enfants à l’art, à l’artisanat et à leur propre culture, tout en les arrachant à la rue. Il offre aux plus défavorisés un lieu de vie pluriculturel où, en plus de l’alphabétisation, ils reçoivent une formation technique à finalité professionnelle (tissage, couture, batik, soudure, menuiserie).
La troupe présente une grande variété de spectacles élaborés à partir de musiques et de danses provenant de toutes les régions du Burkina Faso.
Pour en savoir plus, Direction du Wamdé, à Ouagadougou : tél. 36 45 77
site Internet : www.astrolabe.fr/wamde , email : wamde@hotmail.com, ainsi que l’Association Wamdé France, tél. 01 40 26 14 0
9."